Quelle est la relation entre les bases d'azote et le code génétique?

Le code génétique est écrit dans un alphabet de quatre lettres de bases d'azote, divisé en trois mots de base, ou codons.

Tout votre code génétique, le plan de votre corps et tout ce qu'il contient, est composé d'une langue avec seulement quatre lettres. L'ADN, le polymère qui compose le code génétique, est une séquence de bases azotées accrochées à un squelette de molécules de sucre et de phosphate et tordues en une double hélice. La chaîne des bases azotées se traduit par les protéines et les enzymes qui composent toute la vie dans un système qui a été décrit comme élégant dans sa simplicité.

Les quatre bases d'azote, plus un

Les quatre bases azotées qui composent l'ADN sont l'adénine, la guanine, la cytosine et la thymine. Lorsque l'information génétique est copiée sur l'ARN, une molécule similaire qui est utilisée pour créer une protéine, la thymine est remplacée par l'uracile de base. Dans le code génétique, les bases sont abrégées A, G, C, T et U. L'adénine et la guanine sont dérivées de la purine composée, et la cytosine, la thymine et l'uracile sont dérivés du composé pyrimidine plus simple.

Le processus d'appariement

Pour répliquer l'ADN ou pour traduire l'ADN en ARN, vous devez décompresser la double hélice et créer une réplique exacte du code. Pour ce faire, les bases azotées sont strictement appariées, A à T ou U et C à G. Les extrémités de ces molécules se correspondent de telle sorte qu'une liaison hydrogène, force intermoléculaire forte, ne peut se former qu'entre des bases correspondantes. Les protéines spéciales se déplacent le long et le long du brin d'ADN facilitant la copie du code génétique en ARN afin qu'il puisse être décodé pour créer des protéines.

Codage pour les acides aminés

Une fois que l'ADN a été traduit en ARN, la séquence de lettres doit être décodée. L'ARN est porté au ribosome, l'organite qui fabrique les protéines. Le ribosome lit le code génétique en «mots» à trois bases azotées appelés codons. Les codons spéciaux marquent le début ou la fin d'une séquence. Le reste des codons représente chacun un acide aminé, le bloc de construction des protéines. Vingt acides aminés existent, et 64 combinaisons de lettres possibles, de sorte que certains acides aminés sont représentés par plus d'un codon.

Gènes et protéines

Les codons de départ et d'arrêt marquent le début et la fin d'un gène. Un seul gène code pour une seule protéine, qui peut être repliée dans un arrangement qui agit comme une partie structurelle de l'organisme ou une enzyme, une protéine spécialisée qui catalyse un processus. Les humains ont entre 50 000 et 100 000 gènes pour représenter toutes les structures et les processus qui composent le corps et le maintiennent en état de fonctionnement.

Partagez Avec Vos Amis